Logo Coinbase
Connexion

Qu'est-ce que l'inflation ?

Trois graphiques, dont un graphique linéaire haussier.

Définition

L'inflation est le processus par lequel une devise comme le dollar ou l'euro perd de la valeur au fil du temps, entraînant une hausse du prix des biens. Le bitcoin (et certaines autres cryptomonnaies) sont conçus pour ne subir qu'une inflation fiable et prévisible.

La meilleure résistance à l'inflation des cryptomonnaies (et en particulier du bitcoin) par rapport aux devises fiduciaires comme le dollar américain explique en partie leur succès auprès des investisseurs. 

Mais qu'est-ce que l'inflation ? L'inflation est le processus par lequel les devises perdent de la valeur au fil du temps, ce qui entraîne une augmentation du prix des biens de consommation. La plupart des économistes estimant qu'un certain niveau d'inflation est bon pour l'économie, le gouvernement américain, par exemple, a imprimé plus d'argent que ce dont les consommateurs ont réellement besoin depuis des décennies. C'est la raison pour laquelle une bouteille de coca-cola qui coûtait quelques centimes il y a un demi-siècle coûte aujourd'hui plusieurs dollars. 

En revanche, le bitcoin s'est apprécié beaucoup plus vite que le dollar américain n'a perdu de valeur, passant de pratiquement 0 en 2010 à plus de 20 000 dollars fin 2020. (En raison de la volatilité du marché, le bitcoin a connu des pics et des chutes spectaculaires, mais sa tendance est haussière dans la durée). Le bitcoin est ainsi devenu un outil de couverture privilégié pour se protéger de l'inflation des devises fiduciaires. 

L'émission de bitcoins, dès l'origine, est bornée, dans une limite connue, et la création de nouveaux bitcoins diminuera de manière prévisible au fil du temps ; c'est ainsi que le bitcoin a été conçu pour résister à l'inflation. (Il n'y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins, et la quantité de bitcoins minés est divisée par deux tous les quatre ans). 

Pourquoi l'inflation est-elle un élément important en matière de cryptomonnaies ?

Des taux d'inflation élevés sur les devises fiduciaires pourraient inciter les particuliers à se tourner vers des investissements en devise numérique, car les dollars ou les euros placés sur un compte d'épargne perdent en réalité de la valeur au fil du temps. Le bitcoin et certaines autres cryptomonnaies comme l'ether offrent une alternative aux investisseurs. La dynamique de marché du bitcoin est complexe, mais certaines de ses caractéristiques de conception pourraient l'aider à résister à l'inflation.

  • Le bitcoin est à l'abri d'éventuelles décisions gouvernementales comme l'ajustement des taux d'intérêt ou l'émission de devise pour atteindre des objectifs politiques. 

  • La sagesse populaire voudrait que le bitcoin s'apprécie dans les périodes d'incertitude, comme l'or et autres réserves de valeur rares. (Cela n'a cependant pas toujours été le cas : au début de la pandémie de COVID par exemple, il a fortement chuté, tout comme les marchés boursiers). Il constitue aussi un moyen beaucoup plus pratique que l'or de stocker et de transmettre de la valeur, il suffit de l'envoyer en ligne. 

  • La rareté est un des éléments clés permettant de préserver une réserve de valeur de l'inflation. La limite de création de bitcoins est fixée à 21 millions. À ce jour, environ 19 millions de bitcoins ont été minés. Les mineurs traitent un nouveau « bloc » et 6,25 bitcoins sont ajoutés au réseau toutes les dix minutes environ. (En 2024, la prime de minage tombera à 3,125 bitcoins, et diminuera encore de moitié tous les quatre ans jusqu'au minage de tous les bitcoins. Défini dans le protocole lié au bitcoin, ce mécanisme s'appelle le halving.)  

  • Cette diminution progressive de l'offre assure une prévisibilité unique ; contrairement à l'or, aucun nouveau bitcoin ne pourra jamais être « découvert ».

Les cryptomonnaies subissent-elles l'inflation ?

Certes, d'un point de vue technique, même le bitcoin s'apprécie car il est petit à petit miné (tout comme l'or). Mais comme la quantité de nouveaux bitcoins en circulation est automatiquement divisée par deux tous les quatre ans, le taux d'inflation du bitcoin va également diminuer.

D'un point de vue pratique, tant que le pouvoir d'achat du bitcoin continue d'augmenter par rapport à des devises fiduciaires plus fragiles auxquelles que nous avons tendance à le comparer, le taux d'inflation annuel de quelques % du bitcoin n'a qu'une faible importance aux yeux des investisseurs.  

Mais toutes les cryptomonnaies ne sont pas conçues comme le bitcoin. Souvent rattachés à une devise fiduciaire comme le dollar, les stablecoins par exemple connaissent un succès croissant et offrent un support utile et peu volatil aux épargnants. Mais le lien entre un stablecoin et une devise fiduciaire fait qu'un investissement sera touché par l'inflation et peut perdre de sa valeur dans le temps, parallèlement à la devise de réserve associée. (Certains stablecoins offrent des primes qui fonctionnent un peu comme un compte d'épargne rémunéré, ce qui pourrait changer la donne, surtout avec des taux d'intérêt hors cryptomonnaies proches de zéro).

Acheter des bitcoins en quelques minutes

25 $ seulement suffisent pour commencer, à régler avec votre compte bancaire ou votre carte bancaire.