Logo Coinbase
Connexion

Le cours du Bitcoin cette semaine : du 5 au 11 janvier

En 24 heures seulement, le Bitcoin est passé d'un record historique de près de 42 000 $ à une perte de près d'un tiers de sa valeur. Les investisseurs réagissent à une semaine extrêmement volatile dans notre dernier rapport.

Publié le 11 janvier 2021

Vue d'ensemble

Pour la troisième semaine consécutive, le Bitcoin a battu un nouveau record, en dépassant la barre des 40 000 $ pour la première fois le 7 janvier. Mais ces records historiques ne sont pas la seule information à retenir d'une semaine également marquée par la volatilité du marché : après avoir atteint un pic de près de 42 000 $ le 8 janvier, les cours sont rapidement redescendus pour atteindre environ 32 000 $ (ce qui correspond plus ou moins à leur niveau en début de semaine). Cette hausse vertigineuse et cette baisse précipitée (près de 30 % en l'espace de 24 heures) ont divisé les investisseurs quant au fait de savoir s'il valait le coup de supporter une telle volatilité au regard des bénéfices potentiels.   

Points clés

Depuis son apparition, le Bitcoin est confronté au risque permanent de la volatilité des prix. Cette semaine en a été une illustration parfaite, avec des cours atteignant des records historiques avant de baisser subitement de 50 %. Les investisseurs se demandent donc si les avantages potentiels du Bitcoin compensent sa volatilité. Cette semaine, nous avons recueilli de précieuses informations auprès de certaines des principaux investisseurs institutionnels qui se tournent vers le Bitcoin.  

  • Le directeur des investissements de Guggenheim Investment Partners, basée à New York, qui a récemment annoncé son intention d'acheter 530 millions $ de bitcoins, a fait le constat suivant : « La hausse parabolique du Bitcoin n'est pas viable à court terme ». (Fin décembre, le directeur informatique de Guggenheim a également prédit que le Bitcoin pouvait atteindre 400 000 $.)

  • D'autres investisseurs institutionnels semblaient considérer la volatilité du Bitcoin en tant qu'opportunité. Le gestionnaire de fonds Bill Miller a déclaré à CNBC cette semaine : « Vous devez vous attendre à une volatilité extrême... Si vous ne pouvez pas supporter cette volatilité, il vaut mieux ne pas investir dans le Bitcoin. Mais sa volatilité est le prix à payer pour sa performance. »

  • Les analystes de JP Morgan, qui ont récemment déclaré que le Bitcoin pouvait atteindre 146 000 $ à long terme en rivalisant avec l'or, ont déclaré cette semaine que « le Bitcoin doit perdre considérablement en volatilité avant de pouvoir rivaliser avec l'or en termes de valeur marchande ». 

  • Dans un éditorial pour le Financial Times, le président de la société londonienne Fulcrum Asset Management a analysé le rôle de Bitcoin par rapport aux nouvelles devises numériques telles que le yuan numérique chinois : « Les cryptomonnaies ont encore un rôle à jouer en tant que véhicule d'investissement et de stockage de richesses. Le Bitcoin peut-il sérieusement concurrencer l'or en tant que valeur refuge pour les plus grands investisseurs ? Cela semble peu probable compte tenu de l'histoire, de la réglementation et de la volatilité du marché, mais il commence à jouer un rôle plus important. »

Lumière sur : le bitcoin par rapport aux autres actifs de premier plan.

Au moment de la rédaction du présent document, la capitalisation boursière du Bitcoin était d'environ 614 milliards $, ce qui en fait le 11e actif le plus précieux au monde en dépassant Alibaba, la deuxième plus grande entreprise chinoise. Alibaba gère Alipay, un système de paiement numérique utilisé pour des milliards de transactions. En particulier, le Bitcoin n'a pas encore atteint la capitalisation boursière de l'argent ou de l'or, deux réserves de valeur historiques qui valent respectivement 1 300 et 11 700 milliards $. 

Le Bitcoin est-il une plateforme de paiement viable ou une simple réserve de richesses ?

The Economist s'est penché cette semaine sur la récente progression du bitcoin et a posé l'une des grandes questions que les investisseurs se posent depuis des années. Le bitcoin peut-il devenir une plateforme de paiement viable, ou est-il surtout utile comme moyen de stockage de richesses ? Le magazine fait le constat suivant : « L'engouement pour le Bitcoin repose sur la capacité de celui-ci à constituer une réserve de valeur sûre, comme l'or, mais plus pratique. « L'article suggère ensuite que le « Bitcoin n'est pas assez performant pour être utilisé à grande échelle comme moyen de paiement ». 

Vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement du Bitcoin ? Lire le guide du débutant

Acheter des bitcoins en quelques minutes

25 $ seulement suffisent pour commencer, à régler avec votre compte bancaire ou votre carte bancaire.