Logo Coinbase
Connexion

Le cours du Bitcoin cette semaine : du 22 au 28 décembre

À quelques jours de la fin de l'année, le bitcoin a atteint un nouveau sommet historique cette semaine, en franchissant brièvement la barre des 28 000 dollars le 27 décembre. Consultez notre dernier rapport hebdomadaire pour découvrir ce qui se cache derrière l'évolution des cours.

Publié le 29 décembre 2020

Vue d'ensemble

Le bitcoin a atteint un nouveau sommet historique cette semaine, en franchissant brièvement la barre des 28 000 dollars le 27 décembre. Malgré les fêtes de fin d'année, de plus en plus d'informations font état d'une adoption par les acteurs institutionnels (qui a été la grande tendance tout au long du cycle haussier du bitcoin en 2020). Continuerons-nous à voir des entreprises traditionnelles se tourner vers le Bitcoin au Nouvel An ? Et qu'arrivera-t-il ensuite ?

Points clés

À l'orée de 2021, les entreprises possèdent désormais pour 30 milliards de dollars de bitcoins, et seulement 29 entreprises possèdent 5,48 % de tous les bitcoins. La plupart de ces détenteurs restent des entreprises spécialisées en cryptomonnaie, mais nous commençons également à voir les fonds traditionnels investir de plus en plus dans ce domaine. 

  • Cette année, les entreprises cotées en bourse ont été plus nombreuses à acheter des bitcoins. Le service de paiement Square, par exemple, a enregistré des gains significatifs sur son investissement de 50 millions de dollars à partir d'octobre. Selon le site Bitcoin Treasuries, l'investissement initial de Square vaut environ 126 millions de dollars à l'heure actuelle.

  • Une autre société cotée en bourse, Greenpro Capital Group, basée à Hong Kong, a annoncé son intention de placer pas moins de 100 millions de dollars dans un nouveau fonds Bitcoin.  

  • Nous avons également constaté des mouvements continus dans ce domaine de la part de grandes entreprises non cotées. Cette semaine, la société Skybridge Capital, basée à New York, a lancé un fonds Bitcoin avec un investissement de 25 millions de dollars. Bien que l'investissement représente une part minime des 9,2 milliards de dollars que détient Skybridge, son fondateur a comparé favorablement le bitcoin à l'or dans la catégorie des « réserves de valeur ». (L'or a actuellement une capitalisation boursière de 10 000 milliards de dollars, contre 440 milliards pour le bitcoin).

  • Selon une enquête menée par The Block auprès d'investisseurs numériques, la majorité d'entre eux pensent que plusieurs sociétés du S&P 500 détiendront des bitcoins d'ici la fin de 2021, et près de la moitié pensent que la SEC finira par approuver un ETF Bitcoin (négociable en bourse). Un ETF Bitcoin fonctionnerait comme un ETF Or, ce qui permettrait aux investisseurs d'obtenir une exposition à l'actif (en achetant des actions dans un fonds) sans avoir à le détenir eux-mêmes. 

Le bitcoin par rapport aux devises mondiales

Les grands investisseurs institutionnels ont investi dans le bitcoin cette année, notamment car ils le voient comme une couverture utile contre les devises fiduciaires telles que le dollar. (La semaine dernière, après avoir investi 745 millions de dollars en bitcoins, Ruffer Investment Management a décrit la cryptomonnaie comme une « possible police d'assurance pour se prémunir contre la poursuite de la dévaluation des principales devises mondiales »). 

En 2020 au moins, cette description s'est avérée exacte. Alors que le bitcoin a atteint de nouveaux sommets par rapport au dollar américain ces dernières semaines, il en a fait de même par rapport à plusieurs autres devises mondiales. Par rapport à chacune des devises du G20 (un groupe de 20 pays comptant certaines des plus grandes économies), les bitcoins se sont appréciés de manière significative, allant de 245 % par rapport à l'euro sur l'année en cours à 427 % par rapport au peso argentin. (Le dollar américain se situe dans la moyenne, le bitcoin ayant gagné 277 % depuis le début de l'année).

Lumière sur : l'exploitation minière mondiale du bitcoin

L'un des indicateurs les plus pertinents du bitcoin est la puissance minière qui soutient son réseau : plus la puissance minière est grande, plus le réseau est sûr et résistant à la censure. Et en effet, à l'instar du cours de Bitcoin, la puissance minière a augmenté cette année. 

  • Alors que la répartition géographique du bitcoin s'étend jour après jour, son réseau devient de plus en plus résilient et décentralisé. Si vous souhaitez en savoir plus sur le minage de cryptomonnaies et comprendre en quoi il est essentiel pour le réseau décentralisé de Bitcoin, consultez cet explicatif.

Bitcoin et DeFi

Avec l'envolée du cours du bitcoin cette année, nous avons également constaté une croissance de l'utilisation de la monnaie numérique dans le domaine de la finance décentralisée (voir Qu'est-ce que la DeFi pour en savoir plus). Examinons, par exemple, un protocole appelé Wrapped Bitcoin (wBTC), qui permet aux applications DeFi basées sur Ethereum d'utiliser des bitcoins pour prêter, emprunter et échanger. Au début du mois de septembre 2020, la capitalisation boursière de wBTC était inférieure à 500 millions de dollars. Aujourd'hui, elle est de plus de 3 milliards de dollars.

Acheter des bitcoins en quelques minutes

25 $ seulement suffisent pour commencer, à régler avec votre compte bancaire ou votre carte bancaire.