Logo Coinbase
Connexion

Le cours du Bitcoin cette semaine : du 15 au 21 décembre

Le bitcoin a franchi la barre des 20 000 dollars et progresse vers un nouveau pic historique. Pendant ce temps, les investisseurs institutionnels de Wall Street et d'ailleurs ont poursuivi leurs mouvements dans ce domaine. Vous trouverez toutes ces informations et bien d'autres dans notre rapport hebdomadaire. 

Publié le 21 décembre 2020

Vue d'ensemble

Au cours de l'une des plus importantes semaines dans les presque onze années de l'histoire du bitcoin, les cours ont franchi des sommets historiques après s'être stabilisés la semaine dernière. Ils ont non seulement passé la barre des 20 000 $, une première historique, mais sont restés plus proches de 25 000 $ que des 20 000 $ pendant la seconde moitié de la semaine. L'autre grande tendance du bitcoin cette saison, les investissements institutionnels, s'est également poursuivie avec de nouveaux investissements de grande ampleur provenant de fonds du monde entier. La grande question qui se pose à nous à l'approche des vacances est donc la suivante : que va-t-il se passer ensuite ? 

Points clés

La capitalisation totale des cryptomonnaies, qui s'élève désormais à 649 milliards de dollars, suscite l'intérêt d'un nombre croissant d'investisseurs de premier plan. Voici quelques-uns des grands titres de la semaine.

  • Scott Minerd, Directeur de l'Information de Guggenheim Investments (qui a récemment annoncé son intention d'acheter jusqu'à 500 millions de dollars de bitcoins),a indiqué que même à plus de 20 000 dollars, la cryptomonnaie pourrait encore être sous-évaluée. Bloomberg a décrit ainsi l'opinion de M. Minerd : « La rareté des bitcoins combinée au “rythme d'impression effréné” de la Réserve fédérale fait que le jeton numérique devrait finir par grimper. »

  • Cette semaine, nous avons appris que Ruffer Investment, basé à Londres, allouait au Bitcoin 2,5 % du total de son portefeuille d'actifs qui s'élève à 20 milliards de dollars, soit environ 740 millions de dollars en bitcoins. Comme Ruffer l'a indiqué dans un point adressé à ses actionnaires, et relayé par Coindesk : « Ils constituent à nos yeux une police d'assurance petite mais efficace contre la poursuite de la dévaluation des principales devises mondiales. »

  • Ruffer investit également dans le fonds d'investissement de cryptomonnaies One River Digital Asset Management. Selon Bloomberg, One River « détient des engagements qui porteront ses positions sur Bitcoin et Ether à environ 1 milliard de dollars au début de l'année 2021. »

  • Nous avons constaté que des fonds majeurs recherchaient des partenaires cryptonatifs à la fois pour l'exécution de leurs transactions et pour la conservation sécurisée de leurs positions. Coinbase a été choisi comme partenaire par One River.

  • Izabella Kaminska, chroniqueuse au Financial Times, une sceptique de longue date à l'égard du bitcoin, fait sur cette adoption par les institutions le constat suivant : « Il n'est plus possible de nier la résilience globale [du bitcoin]. Et comme la résilience a toujours fait partie de la raison d'être du bitcoin, c'est une victoire importante pour ce système qui aspire à devenir une véritable alternative. C'est d'autant plus vrai si on part de principe que l'argent institutionnel estime qu'il n'est plus en position de l'ignorer. »

Mesurer l'intérêt des institutions

La « position ouverte » pour les bitcoins sur le Chicago Mercantile Exchange (CME), qui qui témoigne de la hausse des investissements institutionnels, a atteint un pic à plus de 1,4 milliard de dollars cette semaine. (La position ouverte désigne simplement les contrats à terme ou les transactions similaires qui ont été conclus mais pas encore exécutés).  Selon Bloomberg, le marché des contrats à terme sur le bitcoin du CME, qui a le vent en poupe, constitue un carrefour clé entre la crypto-finance et la finance traditionnelle : « La position ouverte a triplé cette année, ce qui permet aux investisseurs de négocier plus facilement sur le marché. »

Lumière sur : les nœuds Bitcoin

Selon un échantillon du réseau conçu par Bitnodes.io, un outil qui mesure la taille du réseau Bitcoin, le nombre total de nœuds Bitcoin s'approche de son pic historique. Les nœuds correspondent aux ordinateurs du réseau Bitcoin chargés d'enregistrer et de valider les transactions : chaque nœud stocke une copie complète de la blockchain. C'est un indicateur clé tant de la santé de la blockchain que de sa capacité à fonctionner comme un véritable réseau monétaire sans frontières. Avec des milliers de nœuds répartis dans le monde entier, il est impossible ou presque pour toute force externe d'arrêter le réseau.  Les nœuds sont désormais répartis dans au moins 96 pays. (Ce lundi, le journaliste financier Ed van Der Welt a indiqué qu'il avait configuré un nœud Bitcoin sur Bloomberg TV.)

Tendances sociales

Bien que les cours du bitcoin aient été en hausse tout au long de l'automne, l'engagement sur les médias sociaux s'est avéré bien en deçà de celui observé lors du marché haussier de 2017. Cette semaine, le volume de tweets a toutefois atteint son plus haut niveau des trois dernières années. Le 17 décembre, le volume des tweets sur le bitcoin a dépassé les 100 000, un chiffre proche de son record de 135 000 établi en janvier 2018, selon The TIE.

Acheter des bitcoins en quelques minutes

25 $ seulement suffisent pour commencer, à régler avec votre compte bancaire ou votre carte bancaire.