Logo Coinbase
Connexion

Le cours du Bitcoin cette semaine : du 29 décembre au 4 janvier

Après avoir atteint des sommets à plus de 34 000 dollars, le bitcoin est redescendu et oscille désormais entre 30 000 et 32 000 dollars. Le cours du bitcoin a bondi cette semaine, parallèlement à l'intérêt croissant du grand public et aux investissements institutionnels dans cet actif émergent. 

Publié le 4 janvier 2020

Vue d'ensemble

2021 venait à peine de débuter que le bitcoin a connu son plus grand pic depuis des mois, atteignant un nouveau record historique de 34 500 dollars le 3 janvier. Depuis ce pic, les prix se sont stabilisés autour des 30 000 dollars, mais le rebond de l'après-Nouvel An a été suffisamment important pour faire les gros titres de la presse grand public dans le monde entier, notamment en une du Financial Times, qui indiquait que « les gains des cryptomonnaies ont largement dépassé ceux des classes d'actifs traditionnelles en 2020 ». L'article abordait également une tendance observée depuis des mois maintenant : Wall Street et les grandes institutions financières internationales qui se tournent vers les actifs émergents. Mais questions demeurent : les cours continueront-ils de grimper, ou les investisseurs institutionnels vont-ils vendre et prendre leurs bénéfices ?

Points clés

Cette tendance, à savoir le regain d'intérêt de la part des banques, des fonds spéculatifs, des sociétés technologiques et d'autres investisseurs institutionnels, constitue la principale distinction entre la hausse du bitcoin de 2017 et celle que nous observons actuellement.  Et cette tendance semble se poursuivre en 2021, comme en témoigne le flot continu de nouvelles faisant état d'investissements institutionnels. 

  • Le fonds spéculatif basé à New York Skybridge Capital dispose désormais de positions Bitcoin à hauteur d'environ 182 millions de dollars, selon une présentation d'investissement que The Block a pu consulter.

  • Le gestionnaire de fonds Van Eck, également basé à New York, a redéposé une demande auprès de la SEC aux fins de l'approbation d'un ETF Bitcoin (négociable en bourse). Un ETF Bitcoin fonctionnerait comme un ETF Or, ce qui permettrait aux investisseurs d'obtenir une exposition à l'actif (en achetant des actions dans un fonds) sans avoir à le détenir eux-mêmes.

  • Le mois de décembre a été le deuxième mois le plus important pour les volumes sur la chaîne de Bitcoin, le réseau enregistrant plus de 189 milliards de dollars de transactions. 

  • D'après Google Trends, l'intérêt global pour Bitcoin atteint des sommets que l'on n'avait pas observés depuis février 2018.

  • Parmi les autres actualités, USA Today rapporte que le bloqueur des Carolina Panthers Russell Okung est le premier joueur de la NFL à recevoir une partie de son salaire en bitcoins. Selon M. Okung, « aucune entité ne le possède ni ne le contrôle. Le bitcoin ébranle le statu quo des intermédiaires : plus de banques, plus de gestionnaires de fonds, plus de gouvernements vous dictant ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire avec votre argent. »

Lumière sur : le bitcoin au service des manifestations pour les droits civiques au Nigeria

Quartz rapporte le rôle joué par Bitcoin pour financer des manifestations parmi les plus importantes manifestations que le Nigeria a connu depuis une génération. Le pays est un important pôle technologique africain, fort d'une population jeune et qui maîtrise Internet. Lorsque les comptes bancaires des groupes militants ont été suspendus, ils se sont tournés vers Bitcoin pour collecter des fonds. Le Nigeria est en train de devenir l'un des leaders du continent en matière d'adoption du bitcoin

Bitcoin par rapport au dollar

Comme l'a souligné CNBC cette semaine, le bitcoin et le dollar américain ont pris des chemins très différents en 2020 : « C'est l'histoire de deux diagrammes dont les tendances racontent des histoires similaires. Le dollar est tombé à son plus bas depuis deux ans pendant que le bitcoin bat de nouveaux records. » Tandis que le bitcoin atteignait des niveaux record, l'indice du dollar (qui suit le cours du dollar par rapport à un panier d'autres devises majeures telles que l'euro) est tombé à ses niveaux les plus bas depuis plusieurs années.

Bitcoin par rapport à l'or

Le bitcoin est souvent surnommé l'« or numérique », du fait que les investisseurs estiment que ces deux classes d'actifs sont toutes deux rares et résistantes à l'inflation. Mais au cours de la dernière année, certains analystes ont noté que l'or et le bitcoin étaient des concurrents aux yeux de certains investisseurs institutionnels. Le mois dernier, JPMorgan a prédit que les grands investisseurs achèteraient de plus en plus de bitcoins au détriment de l'or : « L'adoption du bitcoin par les investisseurs institutionnels ne fait que commencer, alors que l'adoption de l'or par ces mêmes investisseurs institutionnels est très avancée. » Cette semaine, le ratio bitcoin/or a atteint des pics record : alors qu'un bitcoin permettait d'acheter environ cinq onces d'or au début de l'année 2020, il permettrait d'en acheter plus de 15 aujourd'hui.

Acheter des bitcoins en quelques minutes

25 $ seulement suffisent pour commencer, à régler avec votre compte bancaire ou votre carte bancaire.