Logo Coinbase
Connexion

Le cours du Bitcoin cette semaine : du 12 au 19 janvier

Au cours d'une nouvelle semaine marquée par la volatilité, le cours de Bitcoin a de nouveau franchi la barre des 40 000 $, les mentions dans les réseaux sociaux et la presse ont atteint un pic, et la crainte d'une bulle financière est vive selon une enquête menée auprès des gestionnaires de fonds. Vous trouverez toutes ces informations et bien d'autres dans notre rapport hebdomadaire. 

Publié le 19 janvier 2021

Vue d'ensemble

Après une semaine d'extrême volatilité, le Bitcoin a poursuivi son processus de hausse et de baisse. Les cours ont à nouveau franchi la barre des 40 000 $ le 14 janvier avant de s'installer dans une fourchette comprise entre 34 000 $ et 38 000 $. 

Au moment où la hausse du Bitcoin a débuté à l'automne, l'attention de la presse et des réseaux sociaux était bien faible par rapport à l'engouement pour les cryptomonnaies de fin 2017, mais le maintien des cours élevés ces dernières semaines semble avoir finalement attiré l'attention du grand public. Quel impact ce regain d'intérêt aura-t-il sur les cours ? Le marché peut-il supporter une croissance beaucoup plus importante, étant donné que les cours du Bitcoin ont doublé le mois dernier ?

Points clés

Au cours des premières années, la plupart des utilisateurs du Bitcoin étaient des investisseurs individuels curieux. Lorsqu'il a commencé à avoir du succès, les investisseurs en capital risque y ont vu une niche prometteuse. L'année dernière, un grand nombre d'entreprises et d'institutions ont contribué à stimuler sa croissance actuelle. Cette semaine, une nouvelle classe potentielle d'investisseurs institutionnels a vu le jour, lorsque Francis Suarez, maire de Miami, qui souhaitait attirer des entreprises technologiques et numériques nomades, a déclaré qu'il envisageait d'investir une partie de la trésorerie de la ville dans le Bitcoin et de permettre aux citoyens de payer leurs taxes et les frais municipaux en Bitcoin. Parmi les autres actualités :

  • Après avoir misé 550 millions £ sur le bitcoin au début du mois, le gestionnaire de fonds britannique Ruffer Investment s'est justifié : « Nous pensons faire plus ou moins partie des pionniers du Bitcoin, dont l'adoption par les institutions et sa financiarisation ne fait que commencer. »

  • Dans un entretien avec The Block, le cabinet de gestion d'actifs axé sur les cryptomonnaies NYDIG explique pourquoi l'intérêt des investisseurs institutionnels pour les cryptomonnaies reste largement limité au Bitcoin. Le mois dernier, NYDIG a permis à Mass Mutual d'acheter 100 millions $ de Bitcoin.

  • Reuters rapporte que selon une enquête menée par la Bank of America, les gestionnaires de fonds sont convaincus que la catégorie « long bitcoin » a dépassé la catégorie « long tech » en tant que catégorie d'investissement la plus prisée, ce qui signifie qu'elle compte un nombre particulièrement élevé de participants. Toutefois, pour l'avenir, l'enquête fait état d'une crainte de bulle financière : « la majorité des personnes interrogées a déclaré que la valeur [du bitcoin] a plus de chances de perdre la moitié de sa valeur que de la doubler » au cours des 12 prochains mois. 

  • Un nouveau véhicule appelé Osprey Bitcoin Trust (OBTC) est apparu pour permettre aux investisseurs « d'être exposés au Bitcoin sur un compte IRA ou de courtage qualifié. » L'OBTC est le premier concurrent potentiel du Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), dont le produit a généré une forte demande compte tenu de l'intérêt croissant des acteurs institutionnels.

  • L'écrivain et investisseur Nic Carter a analysé la résurgence du bitcoin dans un essai majeur pour le magazine New York. Parmi les principaux facteurs qu'il a relevés, citons une réglementation qui gagne en clarté, le fait que le Bitcoin gagne de plus en plus les faveurs des entreprises et une anxiété grandissante à l'égard du système monétaire moderne.

Pleins feux sur les tendances dans les médias et sur les réseaux sociaux

Selon The TIE, après plusieurs mois de désintérêt apparent de la part du grand public dû à la hausse des cours, le nombre total de mentions du Bitcoin sur Twitter a finalement atteint des sommets historiques cette semaine. Assistons-nous au début d'une nouvelle vague d'intérêt du grand public ou avons-nous atteint le pic de ce cycle ?

Par ailleurs, dans les médias grand public, les mentions du Bitcoin ont dépassé celles de l'or, même si la capitalisation boursière de ce dernier est supérieure à 10 billions $ contre environ 800 milliards $ pour le Bitcoin.